Si vous êtes éjaculateur précoce, vous vous posez sûrement beaucoup de questions au sujet des préliminaires. Faut-il les éviter pour être moins excité ? Comment bien les gérer ? Que faire si l’éjaculation survient avant la pénétration ? Je vous donne des éléments de réponse dans cet article.

Les préliminaires, qu’est-ce que c’est ?

Les préliminaires représentent la phase préalable à l’acte sexuel. Ils consistent généralement en des caresses et des échanges d’ordre sensuel entre les deux partenaires, dans le but d’accroître l’excitation sexuelle.

Ils permettent ainsi de se donner du plaisir mutuellement, sans chercher à atteindre l’orgasme dans l’immédiat, mais plutôt à faire monter le désir.

Entre mots doux, baisers, caresses, étreintes, massages ou encore pénétrations buccales, ces préludes amoureux peuvent prendre différentes formes. La seule limite est votre imagination.

Pourquoi les préliminaires sont-ils importants, même pour les éjaculateurs précoces ?

Les préliminaires ont une fonction capitale. Ils permettent de préparer les partenaires psychologiquement et physiologiquement au rapport sexuel.

Chez l’homme, les préliminaires permettent d’obtenir une érection solide et durable. Ils sont également un moyen de diffuser progressivement l’excitation dans l’ensemble du corps.

Or, beaucoup d’éjaculateurs précoces (et j’en faisais partie) pensent qu’il est préférable de zapper les préliminaires. Ils fuient les caresses de leur partenaire, allant même parfois jusqu’à refuser qu’on leur touche les parties génitales, par peur d’être trop excité et d’éjaculer trop vite.

Pourtant, cette idée reçue est FAUSSE. Je vous explique pourquoi.

Tout d’abord, en oubliant les préliminaires, vous risquez de frustrer votre partenaire qui, elle, a généralement besoin de plus de préparation pour parvenir à l’excitation, et donc à l’orgasme.

Ensuite, écourter les préliminaires peut mettre à mal la lubrification du vagin et être source d’inconfort pour la suite du rapport sexuel.

Enfin, et c’est ici le plus important, sachez que l’absence de préliminaires engendre chez les hommes une accumulation de l’énergie sexuelle à l’extrémité du pénis. Privé de préliminaires, le gland, avec ses milliers de terminaisons nerveuses, devient alors extrêmement sensible. En conséquence, l’excitation bondit dès le début de la pénétration et conduit à une éjaculation rapide.

Pour être moins réactif, la stimulation sexuelle doit donc être plus progressive et c’est en cela que les préliminaires sont importants. C’est ce qu’on appelle l’acclimatation, un concept formalisé par le sexologue Pascal De Sutter.

Comment faire les préliminaires quand on est précoce ?

Quand on parle de préliminaires, on pense tout de suite aux caresses sur le sexe ou à la fellation.

Mais les préliminaires uniquement axés sur les parties génitales sont une mauvaise idée quand on est éjaculateur précoce. En effet, comme dit plus haut, ils ne vont faire que concentrer votre excitation au niveau de la verge.

Il est donc préférable de privilégier les zones érogènes secondaires, moins riches en capteurs sensoriels :

  • les oreilles
  • le cou
  • la nuque
  • les fesses
  • les mamelons
  • etc.

N’hésitez pas à prendre votre temps et à redécouvrir pleinement le plaisir de la sensualité sur l’ensemble du corps, comme l’explique ici le Dr Catherine Solano.

Avant d’oser prendre mon problème d’éjaculation précoce à bras le corps, j’avais moi aussi tendance à « bâcler » cette étape des préliminaires, car je pensais qu’elle allait accroitre encore davantage mon excitation et m’empêcher de durer longtemps au lit.

Je me trompais… La clé, ce n’est pas de supprimer cette étape, mais de l’envisager différemment !

Que faire si l’éjaculation survient au cours des préliminaires ?

Malgré tous vos efforts, il est possible que l’éjaculation survienne au cours des préliminaires. Cette situation est souvent la hantise des éjaculateurs précoces. En tout cas, c’était la mienne. Pourtant, il faut la dédramatiser.

Tout d’abord, en focalisant votre attention sur cette crainte, vous ne ferez qu’accentuer le risque que cela se produise. Il est donc préférable de lâcher prise et de ne pas y penser.

Ensuite, gardez à l’esprit qu’un rapport sexuel ne se limite pas à une pénétration et à des va-et-vient mécaniques. Même si vous éjaculez avant que votre partenaire n’ait atteint l’orgasme, cela ne veut pas forcément dire que le rapport est terminé. Vous pouvez continuer à lui donner du plaisir sans utiliser votre pénis : caresses, massages, etc.

Ne faites pas l’erreur de vous replier aussitôt sur vous-même et de vous laisser envahir par des pensées négatives. Ouvrez-vous, envisagez les choses autrement. Bref, soyez POSITIF.

Dernière mise à jour le 22/01/2021.

close

Ma méthode pour ne plus être précoce ↓

Abonne-toi et reçois gratuitement 5 conseils CONCRETS tirés de mon expérience d'ancien éjaculateur précoce.

Fred
Auteur

Fred

Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.